Dream Theater :: the Dance of Eternity - So Speak  
    FAQ Staff Connexion S'enregistrer

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
< Bitcoins Page 2 sur 3
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Les Bitcoins ?
(Le vote n'est pas limité dans le temps)
 
 
Je ne sais pas ce que c'est
42%
 42%  [ 8 ]
Je connais mais je m'en fous
31%
 31%  [ 6 ]
Je connais et je m'y intéresse, sans avoir franchi le pas
15%
 15%  [ 3 ]
Je connais et j'ai franchi le pas
10%
 10%  [ 2 ]
 
  Total des votes : 19

  ArioN
Designer
  Designer
혁명적 동지애&



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 12 Mar 2002
Messages: 7045
Sujets: 213
Age: 38
Localisation: Lauragais france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
27 Fév 2014 10:2827 Fév 2014 10:28
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Tu en parles comme si le bitcoin était l'avenir absolu.
Qu'est-ce qui te fait être si affirmatif ?

_________________
http://4rion.free.fr/arion_sign.gif


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  Sly
Mr Bootlegs
  Mr Bootlegs
Nostalgique de l'acoustique



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Mar 2002
Messages: 5287
Sujets: 88
Age: 38
Localisation: Lyon Iron Zion france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
27 Fév 2014 15:5727 Fév 2014 15:57
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Tous les grands domaines économiques ont dû évoluer au cours des siècles passés pour intégrer les évolutions technologiques, ou bien périr. Des grandes évolutions, citons la mécanisation, puis l'informatisation, et maintenant la décentralisation. Pour être honnête, on en est encore au stade de l'informatisation. Et même la mécanisation n’a pas encore été exploitée partout. La phase de décentralisation est née dans les années 2000 et n'est qu'embryonnaire.

Concernant l’évolution du système bancaire et le protocole Bitcoin, je vais te donner une réponse en attaquant par une analogie que je trouve très intéressante, non pas parce qu’elle concerne mon métier, mais parce qu’elle concerne tout le monde et chacun pourra comprendre.

Nombre de fonctions aujourd'hui sont encore effectuées par des humains alors qu'elles pourraient être assurées par des systèmes électroniques. A noël je discutais avec un membre de la famille qui est secrétaire dans un labo d'analyse médicale. Note pour la suite : elle est proche de la retraite. Tu sais à quoi consiste son travail ? Lorsque le patient arrive, elle prend sa carte vitale et son ordonnance afin de rentrer les informations dans le système informatique et faire une photocopie de l'ordonnance, puis elle demande au patient d'attendre qu'on vienne le chercher pour faire son prélèvement. Si le patient est là pour récupérer ses analyses, sa tâche consiste à imprimer le rapport et le lui remettre afin qu'il retourne voir son médecin traitant pour interprétation des résultats. Je lui ai clairement dit que ce qu’elle faisait, une borne comme celles qu’on trouve dans les cinémas pourrait le faire. Le pire c’est qu’elle n’en était pas du tout consciente. Ce que je peux comprendre vu qu’elle n’est pas vraiment de la dernière génération, mais des fois les gens sont vraiment isolés dans leur bulle et n’ont aucune idée de ce qu’il se passe dehors. Bref, je l’ai rassuré en lui disant qu’elle devrait faire ses 3 dernières années sans problème… mais que ce ne serait pas le cas de ses jeunes collègues. D’ailleurs, les labos de son secteur ont déjà commencé à mutualiser les appareils d’analyse sur des plateformes techniques qui reçoivent tous les prélèvements sanguins du département et renvoient au labo les résultats. Ces labos n’ont donc que 2 fonctions : le guichet et le prélèvement de sang. Le premier peut dès maintenant être remplacé par une borne. L’automatisation du second représente déjà un sujet de développement en cours : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19340690.
Tu me diras : « oui mais là je vois l’informatisation, la mécanisation, mais pas la centralisation, bien au contraire puisque les analyses sont centralisées au niveau de plateformes techniques ». Ben oui, parce que c’est le moyen de réduire les coûts en faisant avec la technologie du moment. Mais ce qui vient d’être centralisé sera bientôt décentralisé. Dans 10 ans, les analyses se feront à domicile ou directement dans le cabinet du médecin, avec les tests portables : http://www.abbottpointofcare.com/Products-and-Services/iSTAT-Handheld.aspx.
C’est donc l’intégralité du système actuel d’analyses biologiques qui va disparaître. Pourquoi ? Parce que ce système est un « middle man ». La raison de son existence est uniquement due à l’impossibilité technique actuelle de lier directement patients et médecin pour ce type d’opération. Et donc son existence arrive bientôt à terme. En fait, ce serait même déjà fait s’il n’y avait pas 1) les lenteurs règlementaires (mais nécessaires) pour faire valider tous ces nouveaux outils, 2) des frictions au niveau des intérêts financiers et 3) l’habituelle « peur du changement technologique ».
Mais l’évolution dans ce secteur ne s’arrêtera pas là. La prochaine sera de remplacer le médecin. Actuellement, son rôle est : auscultation (souvent complété par des « examens complémentaires », c’est-à-dire de l’imagerie et de l’analyse biologique), diagnostic, et prescription. L’auscultation clinique traditionnelle, c’est : le questionnement, la prise de la tension, les palpations, les observations visuelles, etc. … Des recherches sont en cours pour développer des capteurs qui remplaceront les opérations manuelles du médecin. De même pour les phases de questionnement et d’analyse intellectuelle (diagnostic et prescription). IBM est déjà très avancé là-dessus avec son système Watson : http://www.numerama.com/magazine/28489-la-medecine-personnalisee-ou-la-sante-confiee-a-google-et-apple.html.
Je vais arrêter là la discussion sur l’évolution de la médecine parce qu’en plus elle continue encore au-delà avec les implications de la nanomédecine.

Le système financier maintenant. Il concerne un grand nombre d’activités : le conseil, sécurisation physique de biens (les coffres), l’investissement et le crédit, le transfert digital et physique de fonds, la sécurisation de l’épargne, les produits d’assurance, les systèmes de paiement, le courtage, la spéculation, etc. Certaines de ces activités n’ont aucune raison d’être centralisées au niveau de quelques institutions, qui se sont imposées en « middle man ». Principalement, les systèmes de paiement, le transfert digital de fonds, le courtage, l’investissement, et la sécurisation de l’épargne.
Système de paiement et transfert de fond : aujourd’hui un intermédiaire comme Visa, AmEx, Paypal, Western Union prélève un pourcentage significatif de la somme en jeu. Une catastrophe pour la vente de produits à faible valeur ajoutée ou pour le travailleur immigré qui envoi de l’argent au pays. Le tout représente environ 5 trillons (5000 milliards) de dollars chaque année.
L’investissement : je passerai vite sur le crowd-funding. Tout le monde connaît et est d’accord que c’est l’avenir pour le financement de projets de petites et moyennes dimensions. Ça se substitue aux banques, mais pour le coup je ne pense pas que ça les gêne puisque de nos jours elles ne prêtent plus un rond. Je passerai aussi sur le courtage pour ne pas compliquer la discussion.
La sécurisation de l’épargne : l’or et l’argent c’est bien mais ce n’est pas pratique et dangereux de le planquer chez soi. Heureusement il existe l’or-papier, un espèce de certificat qui peut attester que vous possédez une certaine quantité d’or. Sauf que l’or-papier est aussi peu sûr que la monnaie-papier. En gros les banques en émettent plus qu’ils n’en ont réellement. L’épargne fiduciaire (la monnaie), c’est pire. La monnaie réelle ne représente que 10% de la monnaie scripturale. En gros 90% de l’argent virtuellement en circulation n’existe tout simplement pas. Donc le système peut fonctionner tant que les échanges sont scripturaux, mais si tout le monde décide au même moment d’aller chercher son fric, c’est simple y’en aura pas pour tout le monde et certainement pas pour vous, bande de petites blattes insignifiantes !
Enfin il faut aussi compter avec le Black market, qui est un domaine économique à lui seul, et comprend des milliards de populations non bancarisées. Cela représente 10 trillons chaque année. Si le Black market était un pays, il aurait le second PIB du monde. Ces échanges non bancarisés, qu’ils soient légitimes ou illégaux, se font aujourd’hui avec du cash. Ces 10 trillions échangés chaque année pourraient également se faire de façon digitale. D’ailleurs ça commence à se faire dans certains pays d’Afrique, qui ont un internet pourri mais par contre un réseau GSM très développé. Les paiements se font par un système de SMS et sont indépendants des grands opérateurs bancaires.

Ce que le protocole Bitcoin propose comme principe fondamental, et dont tous les profanes passent à côté car fixés sur l’aspect monnaie électronique, c’est le « public ledger ». Le public ledger, c’est le grand livre de compte, public et partagé, comme un gros fichier P2P. Ce ledger sert à valider et enregistrer à tout jamais chaque transaction, de façon communautaire, via le calcul distribué sur les ordinateurs du réseau. Cela tout en gardant un relatif anonymat, puisque les personnes impliquées dans la transaction ne sont identifiables que par l’adresse de leur wallet. De cette adresse, personne ne peut remonter à vous si vous prenez certaines dispositions.

Bref, je vais m’arrêter là pour l’instant. Je peux développer certains points à la demande, mais pour finir et répondre à ta question Arion, il est raisonnable de croire que le Bitcoin est UNE PARTIE de l’avenir du système financier. Mêmes les banques peuvent y trouver un intérêt, ayant des très très lourdes infrastructures à gérer. Elles peuvent faire du banking low-cost comme les autres font de la téléphonie low-cost. Elles peuvent refocaliser leurs activités sur la spéculation, la sécurisation de biens physiques, etc. En fait, ce ne sont pas les banques qui sont le plus challengées par le Bitcoin, mais ceux qui n’existent qu’en tant qu’intermédiaire : Visa, AmEx, PayPal et consorts. Comme pour les labos d’analyse médicale, la raison de leur existence est uniquement due à l’impossibilité technique actuelle de lier directement clients et vendeurs, ou particuliers et particuliers, pour ce type d’opération. Le Bitcoin couvre potentiellement un domaine économique estimé à des milliers de milliards de dollars. Et il n’y a qu’à voir l’engouement sucsité chez les Venture Partners pour investir dans l’écosystème qui se développe autour du Bitcoin. Le Bitcoin aujourd’hui c’est comme Internet en 1995, et on n’a même pas 1% de conscience des développements possibles à partir de ce concept (qui n’en est plus un maintenant).
Le seul point où je vais relativiser : l’avenir ne sera peut-être pas Bitcoin, ce sera alors un autre protocole (comme il y a eu ARPAnet avant Internet). Mais ce qui est totalement sûr, c’est qu’une partie des opérations financières seront décentralisées !


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  AceOfShades
Posting Into Infinity
  Posting Into Infinity
Right Where It Belongs



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Nov 2002
Messages: 6698
Sujets: 88
Age: 30
Localisation: Hull, Québec, Canada canada.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
27 Fév 2014 16:1727 Fév 2014 16:17
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Allez je le prédis. Plus tard tout le monde va trader en doge!

wow. so nice.


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email MSN Messenger
  ArioN
Designer
  Designer
혁명적 동지애&



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 12 Mar 2002
Messages: 7045
Sujets: 213
Age: 38
Localisation: Lauragais france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
27 Fév 2014 16:3027 Fév 2014 16:30
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Ok.
Mais ton exposé parle de l'évolution des moyens de paiement. Sur ce point, je serais d'accord avec toi si je n’espérais pas de tout mon cœur l'effondrement du système économique tel qu'il existe aujourd'hui.

Voir "The American Dream" pour comprendre ce que tu expliques assez bien.

Lien


Pour moi, le bit coin, est une monnaie qui vaut n en fonction de son cours.
En tant que monnaie, pourquoi le bitcoin s'imposerait-il ?

_________________
http://4rion.free.fr/arion_sign.gif


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  Sly
Mr Bootlegs
  Mr Bootlegs
Nostalgique de l'acoustique



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Mar 2002
Messages: 5287
Sujets: 88
Age: 38
Localisation: Lyon Iron Zion france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
27 Fév 2014 19:2127 Fév 2014 19:21
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Déjà je pense que le terme "monnaie" au sens physique est dépassé. Dans un monde parfait où tout serait connecté, il n'y a pas besoin de passer par ce genre de support.
Quant à la valeur, une fois l'utilisation suffisamment répandue, elle ne bougera plus trop parce qu'elle sera très fortement liée à la richesse du monde et que celle-ci est peu volatile.
Alors maintenant le coeur de la question, pourquoi le bitcoin s'imposerait-il ?
- pas de contrefaçon
- pas de frais de transaction ou alors extrêmement faibles,
- possibilité de micro-paiements (« désolé Monsieur on ne prend pas la carte en dessous de 25€; ah non on ne prend pas les chèques non plus »... connasse...),
- pas de frontière géographique,
- pas de mainmise par les états (je te rappelle qu'à Chypre l'état à tapé dans les comptes de tout le monde à la demande de la Troïka et que le FMI suggère vivement de faire pareil dans les autres payes d'Europe, ça s'appelle un bail-in),
- pas de mainmise par les banques (« désolé Monsieur on a fait banqueroute, votre argent n'existe plus »),
- pas d'inflation de la monnaie (la fameuse planche à billet, et le découplage des monnaies fiduciaire avec les monnaies métalliques). Conséquence: la valeur du dollar a été dilué par 90 depuis le début du XXe siècle,
- une quantité finie, c'est-à-dire déflationniste, c'est-à-dire dont la valeur progresse lentement avec le temps, c'est à dire qui s'accommode mieux d'une politique de décroissance que d'une course à la croissance qui ravage la planète,
Et certainement d'autres mais c'est ce qui me vient là sur le coup.

Tu comprends bien que cela suscitera une demande de la part des particuliers pour le C2C et des entreprises B2C dans un premier temps, puis B2B, puis enfin B2G. On a tendance à l'oublier mais le système financier n'est en rien lié aux états ou au peuple, c'est un business comme les autres. Si les particuliers et les entreprises sont bien préparés, ce système peut disparaître du jour au lendemain sans bouleverser le monde dans ses profondeurs.

Outre l'aspect monnaie, il y a d'autres utilisation qui ont commencé à être imaginées, comme les "colored coins". Une "pièce colorée" c'est une fraction de bitcoin à laquelle on associe un "smart contract":
- propriété (je possède une voiture et je t'en transfère la propriété)
- commodité (du pétrole, du cuivre, du blé, etc)
- actions (je fais une entrée en bourse de ma société et j'émets 10000 actions sous forme de bitcoins ou millibitcoins ou microbitcoins peu importe.
Chaque unité de la "monnaie" est unique et peu servir de support à beaucoup de chose. Certains ont même pensé à utiliser le "public ledger" pour la gestion des DRM (parfait, puisque les bitcoins sont digitaux et qu'on ne peut pas les contrefaire).


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  Paradoxal Dream
Modérateur
  Modérateur
LEGEN - wait for it - DARY



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Aôu 2002
Messages: 9973
Sujets: 298
Age: 30
Localisation: Gatineau, QC canada.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
27 Fév 2014 23:2627 Fév 2014 23:26
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Merci Sly, je m'y connais un peu en crypto-monnaie et j'ai appris (ou plutôt réalisé) plein de choses!

Sly a écrit:
Le Bitcoin aujourd’hui c’est comme Internet en 1995, et on n’a même pas 1% de conscience des développements possibles à partir de ce concept (qui n’en est plus un maintenant

D'où l'importance d'éduquer le plus grand nombre possible! On a laissé le web se développer comme le far-west et on voit ce que ça donne aujourd'hui; main-mise des géants télécom et neutralité menaçée...

_________________
J'interchangerai les couleurs et déplacerai les étés pour dilater mes humeurs et mieux respirer.


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email MSN Messenger
  ArioN
Designer
  Designer
혁명적 동지애&



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 12 Mar 2002
Messages: 7045
Sujets: 213
Age: 38
Localisation: Lauragais france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 10:0928 Fév 2014 10:09
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Intéressant en effet.

_________________
http://4rion.free.fr/arion_sign.gif


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  Kikeo
Posting Into Infinity
  Posting Into Infinity
Fisherman



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Oct 2003
Messages: 7483
Sujets: 128
Age: 30
Localisation: Zurich switzerland.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 10:1228 Fév 2014 10:12
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

J'ai tout bien lu et je trouve ça très intéressant, mais essayons d'avoir un peu de recul. Sly, ne le prend pas mal, je veux rebondir sur ton dernier post qui résume plutôt pas mal les "avantages" avancés pour le bitcoin, mais ce n'est pas une critique personnelle de tes arguments.
Notez que :
- je ne suis pas un gros supporteur du système financier actuel,
- je pense que le bitcoin ou bien en général les monnaies décentralisées sont l'avenir
- j'essaie juste de voir les choses en perspective

Sly a écrit:
Déjà je pense que le terme "monnaie" au sens physique est dépassé. Dans un monde parfait où tout serait connecté, il n'y a pas besoin de passer par ce genre de support.

Déjà, on peut discuter tu terme "parfait". Comme tu l'expliquais dans ton analogie médicale, les intermédiaires sont voués à disparaître, car ils peuvent être remplacés relativement facilement par des technologies mises en oeuvre soit au niveau du fournisseur du service, soit du client.
Moi personnellement je n'appelle pas ça un progrès, j'appelle ça la polarisation d'un marché où celui qui possède l'outil technologique a une domination totale sur l'autre partie (par exemple j'ai la possibilité de remplacer ma secrétaire médicale par une borne, dont je facture le service : une prise de rendez-vous 1€ ; un résultat d'analyse : 2€ - et le client n'a pas le choix, il est obligé de payer, il est pris par les couilles). Parfois (souvent ?) les intermédiaires permettent de "lisser" les pratiques commerciales et d'assurer une certaine harmonie dans les échanges. Mais les intermédiaires peuvent être des putes et imposer des conditions lorsqu'elles ont un monopole sur quelque chose. Par exemple en Suisse je suis obligé de passer par certains intermédiaires (par exemple pour l'assurance maladie de base - obligatoire en Suisse mais gérée par des assureurs privés - qui du coup se gavent sur les primes d'assurance).

Sly a écrit:

- pas de contrefaçon
Pourquoi pas ?? J'irais même jusqu'à dire qu'une donnée ou un groupe de données numérique est plus facile à contrefaire car il est possible de mutualiser les moyens de contrefaçon plus facilement
Sly a écrit:

- pas de frais de transaction ou alors extrêmement faibles,
Aujourd'hui oui, mais rien ne garantit que cela restera le cas (même si le fait de s'affranchir d'intermédiaires permettre certainement de maintenir cette situation)
Sly a écrit:
- possibilité de micro-paiements (« désolé Monsieur on ne prend pas la carte en dessous de 25€; ah non on ne prend pas les chèques non plus »... connasse...),
C'est un problème franco-français, jamais vu ça ailleurs (d'ailleurs les chèques n'existent pas dans la plupart des pays, ou alors pas pour des "petits" achats mais plutôt comme preuve de paiement / quittance). Par ailleurs dans beaucoup de pays il est possible de régler ses factures par versement direct d'un compte à un autre, exit les intermédiaires de paiement !
Sly a écrit:
- pas de frontière géographique,
De fait, il n'y en a plus non plus aujourd'hui, en ce qui concerne la finance
Sly a écrit:
- pas de mainmise par les états (je te rappelle qu'à Chypre l'état à tapé dans les comptes de tout le monde à la demande de la Troïka et que le FMI suggère vivement de faire pareil dans les autres payes d'Europe, ça s'appelle un bail-in),
Encore une fois, c'est le cas aujourd'hui mais rien ne garantit que demain un état ne va pas imposer un contrôle sur les transactions, voire une taxe
Sly a écrit:
- pas de mainmise par les banques (« désolé Monsieur on a fait banqueroute, votre argent n'existe plus »),
Parle-en à ceux qui ont perdu leurs bitcoins suite à ce qui s'est passé chez Mt.Gox
Sly a écrit:
- pas d'inflation de la monnaie (la fameuse planche à billet, et le découplage des monnaies fiduciaire avec les monnaies métalliques). Conséquence: la valeur du dollar a été dilué par 90 depuis le début du XXe siècle
- une quantité finie, c'est-à-dire déflationniste, c'est-à-dire dont la valeur progresse lentement avec le temps, c'est à dire qui s'accommode mieux d'une politique de décroissance que d'une course à la croissance qui ravage la planète,,
Rien ne garantit ça. Le nombre de bitcoins en circulation (ou les règles de mining) pourrait être augmenté (même si c'est peu probable, tant que cela reste confidentiel avec peu d'intérêt des banques et états)


A mon avis les erreurs ou "misconceptions" à éviter sont de se dire que puisque c'est numérique c'est incontrôlable, et que c'est une idée de nerds donc cela n'intéressera ni les banques, ni les états.

Ce que je pense qui serait la solution pour une décentralisation effective qui supporterait un modèle de décroissance, c'est une monnaie d'échange universelle, basée sur une sorte d'actionnariat dans laquelle chaque personne qui possède une unité de monnaie met en commun avec le reste de la communauté monétaire une unité de richesse, que ce soit de la monnaie vraie, de l'or, un service, etc.

_________________
"Crois en toi avant de croire en qui que ce soit"


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
  ArioN
Designer
  Designer
혁명적 동지애&



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 12 Mar 2002
Messages: 7045
Sujets: 213
Age: 38
Localisation: Lauragais france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 10:3228 Fév 2014 10:32
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Kikeo a écrit:
Ce que je pense qui serait la solution pour une décentralisation effective qui supporterait un modèle de décroissance, c'est une monnaie d'échange universelle, basée sur une sorte d'actionnariat dans laquelle chaque personne qui possède une unité de monnaie met en commun avec le reste de la communauté monétaire une unité de richesse, que ce soit de la monnaie vraie, de l'or, un service, etc.

icon_notworthy.gif

_________________
http://4rion.free.fr/arion_sign.gif


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  ArioN
Designer
  Designer
혁명적 동지애&



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 12 Mar 2002
Messages: 7045
Sujets: 213
Age: 38
Localisation: Lauragais france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 11:1128 Fév 2014 11:11
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Décidément, c'est dans l'air du temps...


CoinDesk State of Bitcoin 2014

_________________
http://4rion.free.fr/arion_sign.gif


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  AceOfShades
Posting Into Infinity
  Posting Into Infinity
Right Where It Belongs



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Nov 2002
Messages: 6698
Sujets: 88
Age: 30
Localisation: Hull, Québec, Canada canada.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 14:0128 Fév 2014 14:01
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Kikeo a écrit:

Sly a écrit:

- pas de contrefaçon

Pourquoi pas ?? J'irais même jusqu'à dire qu'une donnée ou un groupe de données numérique est plus facile à contrefaire car il est possible de mutualiser les moyens de contrefaçon plus facilement


Parce que chaque transaction est vérifié par les milliers de mineurs de ce monde et génère un relevé sur le "public ledger". Les "bitcoins" n'existent pas. Dans le fin fond de la chose, tout ça n'est que des transactions. Tu as miné 0.00013 bitcoins? Voici ta transaction sur le public ledger donc nous savons que tel compte à maintenant 0.00013 bitcoins. Si ce compte (et non cette personne... une personne peut avoir plusieurs comptes) essaie de transférer (et non dépenser) 0.00004 bitcoins, avec les calculs des mineurs ça va finir par passer parce que les fonds sont disponibles. Si le même compte essaie par la suite de transférer 0.01 bitcoins, ça ne passera pas.

Kikeo a écrit:

Sly a écrit:

- pas de frais de transaction ou alors extrêmement faibles,


Aujourd'hui oui, mais rien ne garantit que cela restera le cas (même si le fait de s'affranchir d'intermédiaires permettre certainement de maintenir cette situation)


Plus le bitcoin vaut cher, plus les frais descendent. En ce moment les frais sont de 0.0001 bitcoins par transaction. Dans la prochaine itération (qui devrait s'installer bientôt), les frais seront 10 fois moins grand, c'est à dire 0.00001 par transaction.

Veuillez noter que quand on transfère des bitcoins, on peut décider de payer des frais de transaction plus élevé ou moins élevé. Ça a comme répercussion d'être plus rapide (plus élevé) ou beaucoup moins rapide (moins élevé). Une transaction aux frais par défaut prend environ 10 minutes à être fait. Une transaction à 0 bitcoin de frais peut prendre plusieurs heures, voir plusieurs jours.

Si j'ai bien compris, les frais de transactions sont retournés dans le système et peuvent être miné à nouveau (Sly corriges-moi si je me trompe).

Kikeo a écrit:

Sly a écrit:

- pas de frontière géographique,

De fait, il n'y en a plus non plus aujourd'hui, en ce qui concerne la finance


Je crois que Sly réfèrait au fait que ce serait universel. Même "monnaie", taux d'échange qui disparaîtrait et surtout même valeur partout.

Kikeo a écrit:

Sly a écrit:

- pas d'inflation de la monnaie (la fameuse planche à billet, et le découplage des monnaies fiduciaire avec les monnaies métalliques). Conséquence: la valeur du dollar a été dilué par 90 depuis le début du XXe siècle
- une quantité finie, c'est-à-dire déflationniste, c'est-à-dire dont la valeur progresse lentement avec le temps, c'est à dire qui s'accommode mieux d'une politique de décroissance que d'une course à la croissance qui ravage la planète,,


Rien ne garantit ça. Le nombre de bitcoins en circulation (ou les règles de mining) pourrait être augmenté (même si c'est peu probable, tant que cela reste confidentiel avec peu d'intérêt des banques et états)



Non, ça ne sera jamais augmenté. Le maximum de bitcoins disponibles est de 21 millions et le restera. Je ne sais pas où le minage en est mais plus il y a de bitcoins en circulation, plus c'est difficile d'obtenir un bloc complet donc on est loin d'avoir terminé.

Les bitcoins fonctionnent différement de l'argent auquel on est habitué. Dans notre monde actuel, un dollar va toujours valoir un dollar. Par contre, dû à l'inflation des prix, un dollar ne va pas toujours t'acheter un pain. Un jours le pain sera 1,30$ puis 2$, etc. En bitcoin, si au début un pain vallait 1 bitcoin, maintenant il en vaut 0.004. Plus la valeur du bitcoin augmente, plus il est possible de faire des transactions avec des fractions de bitcoin.

Des gens ont déjà acheté une pizza pour 12 bitcoins (30$). La valeur de ces 12 bitcoins là aujourd'hui est de 6 634$ USD donc la même pizza peut aujourd'hui être acheté pour 0.055 bitcoins.

Si tu t'intéresses au dessous du bitcoin et comment ça fonctionne en terme de programmation, tu peux aller sur https://github.com/bitcoin/bitcoin et voir le code.


Kikeo a écrit:

Ce que je pense qui serait la solution pour une décentralisation effective qui supporterait un modèle de décroissance, c'est une monnaie d'échange universelle, basée sur une sorte d'actionnariat dans laquelle chaque personne qui possède une unité de monnaie met en commun avec le reste de la communauté monétaire une unité de richesse, que ce soit de la monnaie vraie, de l'or, un service, etc.


Donc... le bitcoin?


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email MSN Messenger
  ArioN
Designer
  Designer
혁명적 동지애&



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 12 Mar 2002
Messages: 7045
Sujets: 213
Age: 38
Localisation: Lauragais france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 14:2528 Fév 2014 14:25
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Et donc concrètement disons que j'veux me procurer des bitcoins.

Ceux qui participent à la chaîne, pouvez-vous détailler le processus que vous avez suivi jusqu'à maintenant ?

_________________
http://4rion.free.fr/arion_sign.gif


Dernière édition par ArioN le 28 Fév 2014 14:46, édité 1 fois


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger
  AceOfShades
Posting Into Infinity
  Posting Into Infinity
Right Where It Belongs



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Nov 2002
Messages: 6698
Sujets: 88
Age: 30
Localisation: Hull, Québec, Canada canada.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 14:4228 Fév 2014 14:42
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Donc la première chose à comprendre et à savoir c'est que tu ne peux pas miner de bitcoin... seul! Les bitcoins se minent grâce à ta carte vidéo qui résoue des équations et la difficulté est tellement élevé maintenant qu'il te serait impossible d'obtenir des bitcoins.

Ce que tu dois utiliser, c'est un "groupe" de mining. Personnellement j'utilise hashco.ws qui me convient (Sly si tu as d'autres suggestions n'hésite pas).

Va voir là pour découvrir comment commencer: https://hashco.ws/gettingstarted/ . Le miner que j'utilise est cgminer mais il en existe d'autres.

Si tu as des questions plus spécifiques n'hésites pas. Ça sera plus facile de t'aider comme ça.


Ou tu peux acheter des bitcoins directement, mais ça j'ai aucun expérience.


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email MSN Messenger
  Paradoxal Dream
Modérateur
  Modérateur
LEGEN - wait for it - DARY



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Aôu 2002
Messages: 9973
Sujets: 298
Age: 30
Localisation: Gatineau, QC canada.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 15:0328 Fév 2014 15:03
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Kikeo a écrit:
Sly a écrit:
- possibilité de micro-paiements (« désolé Monsieur on ne prend pas la carte en dessous de 25€; ah non on ne prend pas les chèques non plus »... connasse...)

C'est un problème franco-français, jamais vu ça ailleurs (d'ailleurs les chèques n'existent pas dans la plupart des pays, ou alors pas pour des "petits" achats mais plutôt comme preuve de paiement / quittance). Par ailleurs dans beaucoup de pays il est possible de régler ses factures par versement direct d'un compte à un autre, exit les intermédiaires de paiement !

L'épicerie au coin de ma rue ne prend pas la carte débit pour les achats de moins de 5$, ce n'est pas qu'un problème Français.
Le problème est que l'intermédiaire (Interact au Canada) charge des frais (environ 0,12$ par transaction) au commerçant pour utiliser son service. Au Québec il existe une loi qui empêche le commerçant de refiler la facture au client, mais ce n'est pas le cas partout. L'effet pervers de cette loi est que le commerçant peut refuser la carte s'il juge sa marge de profit trop faible.
http://ici.radio-canada.ca/regions/abitibi/2013/07/24/001-interac-debit-frais.shtml



AceofShades a écrit:
Kikeo a écrit:
Sly a écrit:

- pas d'inflation de la monnaie (la fameuse planche à billet, et le découplage des monnaies fiduciaire avec les monnaies métalliques). Conséquence: la valeur du dollar a été dilué par 90 depuis le début du XXe siècle
- une quantité finie, c'est-à-dire déflationniste, c'est-à-dire dont la valeur progresse lentement avec le temps, c'est à dire qui s'accommode mieux d'une politique de décroissance que d'une course à la croissance qui ravage la planète

Rien ne garantit ça. Le nombre de bitcoins en circulation (ou les règles de mining) pourrait être augmenté (même si c'est peu probable, tant que cela reste confidentiel avec peu d'intérêt des banques et états)

Non, ça ne sera jamais augmenté. Le maximum de bitcoins disponibles est de 21 millions et le restera. Je ne sais pas où le minage en est mais plus il y a de bitcoins en circulation, plus c'est difficile d'obtenir un bloc complet donc on est loin d'avoir terminé.

Effectivement les algorithmes utilisés font en sorte que le nombre de bitcoins pouvant être créé est limité, et plus il y en a en circulation plus il est difficile d'en créer (une machine devra travailler plus longtemps, utilisant plus de ressources). Il faudra apparemment quelques décennies pour créer les 21 millions (mais je ne sais pas si l'augmentation en puissance des machines est pris en considération dans cette approximation)
Il est par contre possibile de diviser les bitcoins à l'infini. Donc même si un jour 1 Bitcoin = 10000000$ à cause de sa rareté, ton café te coûtera 0,0000001 Bitcoin.

_________________
J'interchangerai les couleurs et déplacerai les étés pour dilater mes humeurs et mieux respirer.


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email MSN Messenger
  Sly
Mr Bootlegs
  Mr Bootlegs
Nostalgique de l'acoustique



Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Mar 2002
Messages: 5287
Sujets: 88
Age: 38
Localisation: Lyon Iron Zion france.gif


A fait un don pour tDoE
 
 
28 Fév 2014 15:1728 Fév 2014 15:17
MessageSujet:

Répondre en citant Revenir en haut
 
   

Merci Ace pour les réponses.

Je rajoute que le protocole Bitcoin, au cas où ça n'a pas été bien compris, est opensource, supervisé par une fondation indépendante, et dont le développement et l'évolution est donc ouvert et transparent.

Les frais de transaction sont décidés par celui qui ordonne la transaction. Sont traitées en priorité les transactions avec des frais non nuls. Le taux par défaut est défini dans le coeur du protocole et évolue au cours des updates du protocole pour rester cohérent avec la valeur du bitcoin.

Note: vous remarquerez que j'écris Bitcoin pour le protocole et bitcoin pour la monnaie, ou encore BTC.

Ace a écrit:

Si j'ai bien compris, les frais de transactions sont retournés dans le système et peuvent être miné à nouveau (Sly corriges-moi si je me trompe).

C'est à la discrétion de la personne qui mine le block. Il peut aussi les garder.

Kikeo a écrit:

Sly a écrit:

- pas de frontière géographique,

De fait, il n'y en a plus non plus aujourd'hui, en ce qui concerne la finance


Oh que si ! (Quand tu es une entreprise ou un particulier). Seules les banques et les valises diplomatiques n'ont pas de frontières ! icon_smile.gif

I faut savoir qu'il existe presque 200 crypto-monnaies en cours d'expérimentation, car à ce stade précoce du développement des crypto on peut parler de véritables expériences économiques et sociales. Ces crypto alternatives, ou "altcoins", sont plus ou moins différentes, certaines pouvant être extrêmement originales et/ou innovantes. Par exemple certaines servent de système DNS (Namecoin). D'autres n'ont pas de capping (le nombre total de "pièces" émises n'a pas de limite mais au contraire l'inflation est contrôlée à 0.5 ou 1% annuel) (Peercoin). D'autres encore sont focalisées sur l'anonymat (Zerocoin). D'autres, servent à rétribuer le calcul scientifique partagé (gridcoin, primecoin). D'autres servent à mutualiser et monétiser la production et la distribution d'énergie par les particulier (plutôt que revendre à EDF aux prix fixés par eux-même). D'autres sont simplement basées sur des mèmes internet (dogecoin). etc etc. On peut imaginer dans l'avenir une complémentarité de plusieurs coins, pour des domaines différents (bouffe, énergie, store of value, etc). Ce serait pas mal et ça permettrait de compartimenter des domaines pour que des problèmes touchant l'un d'eux ne se répercutent pas aux autres, comme les caissons multiples dans les coques de bateaux (le premier qui me parle du Titanic, je lui tords le cou pour avoir détruit cette belle analogie).

Pour Arion: Aujourd'hui pour obtenir des BTC, 5 moyens:
- tu mines (pas du BTC c'est devenu trop dur pour une installation informatique standard, mais tu peux miner une altcoin que tu peux ensuite échanger contre des fractions de BTC (Cf. http://www.coinwarz.com/cryptocurrency# pour voir ce qui est le plus facile à miner en fonction de ton installation informatique).
- tu fais un virement bancaire (SEPA) vers un service d'échange comme Bitstamp et tu y achètes des BTC directement.
- tu vends un objet ou un service (tes caricatures par exemple) en te faisant payer en BTC.
- tu échanges en local via un service comme LocalBitcoins.com
- tu attends quelques semaines/mois que les premier ATM de bitcoin apparaissent en France comme c'est déjà le cas dans d'autre pays, notamment chez Ace et Para).


 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur MSN Messenger

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
< < Bitcoins Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
   
« Le NET plus ultra Voir le sujet précédent
[2014] Vidéo du jour » Voir le sujet suivant





Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
 
Montrer les messages depuis:   
Sauter vers:  
  Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Theme: ArioN
RSS